Paroles de Jeunesses

Projet participatif en théâtre et sciences sociales

« Le théâtre m'a donné une arme dont je ne disposais pas avant : la parole. »

Paroles de Jeunesses

 

Nous avons conçu Pays de malheur ! comme une création partagée : à savoir la mise en relation directe entre la pièce et Paroles de Jeunesses, projet de création participative avec des jeunes gens. C'est une réponse en pratique aux questionnements de la démocratisation culturelle et une manière de poursuivre ce mouvement pour qu'il devienne de plus en plus une réalité pour tous et partout.
Nous avons réussi à mettre le projet en œuvre lors de la saison 2017-2018, en partenariat avec plusieurs structures amiénoises (Maison du Théâtre, Centre Culturel Léo Lagrange, le Chaudron, le Centre Social et Culturel d'touvie, le Collège Guy Mareschal).
Nous avons mené trois créations partagées avec des interventions de la coopérative d'éducation populaire politique l'Etincelle pour les sciences sociales.
Trois pièces de théâtre ont été créées. L'occasion pour des jeunes gens de prendre la parole et de donner à entendre leurs voix.
Aujourd'hui, Pays de malheur ! continue à être diffusé, mais Paroles de Jeunesses n'éxiste plus.
Pour nous, c'est un vrai manque dans le travail que nous menons et ce que nous croyons être une urgence sociale et artistique.

En pratique

Le cycle de création partagée commence par les représentations de Pays de malheur !
C'est la pièce qui lance le projet de création participative. 

Pays de malheur ! est une prise de parole originale qui pose des questions importantes sur le rapport contemporain à « la jeunesse » et qui nous rappelle qu'il n'existe pas une mais plusieurs manières de vivre sa jeunesse. Après la représentation, la pièce suscite des envies : de parler, de réfléchir, de « faire quelque chose ».

Nous proposons donc un espace-temps pour travailler ensemble et créer une pièce de théâtre originale. Le propos dépendra bien sûr des participants, mais la démarche et le parcours de Younes Amrani dans Pays de malheur ! peuvent nous donner des pistes (rapports à l'école, à la famille, à l'avenir, à l'amour, à l'amitié, à la France, à l'histoire de l'émigration-immigration, etc.).

Paroles de jeunesses se construit sur une période de plusieurs mois et les interventions sont construites comme des stages intensifs (trois semaines d'interventions au total) qui se concluent par des présentations publiques.

Pour co-construire un projet Paroles de jeunesses : contactez-nous !

×